Une nouvelle sorte de "clean tag"

Publié le par Manon

Nous avons déjà tous croisé sur un trottoir ou sur un mur des tags publicitaires réalisés avec des pochoirs et un karcher que l'on appelle: "clean tag". C'est en enlevant la saleté que le message s'inscrit: malin et écolo, on adhère !
Aujourd'hui voici une nouvelle technique qu'on adhèrera  tout autant et qui est récemment apparue aux Etats-Unis, sous l'impulsion de l'agence Publicis Seattle.  Le but ? Promouvoir le festival de musique et d’arts Bumbershoot, dans une ville où le mauvais temps est légion. L’idée est ainsi de transformer cet inconvénient en avantage, transformer la pluie en véritable vecteur publicitaire.

Une nouvelle sorte de "clean tag"

Ici les tags sont invisibles sauf...... quand ils sont mouillés ! Le dispositif est possible grâce à une peinture nommée NeverWet qui se révèle au contact de l'eau. Comme le "clean tag" le tag s’efface au bout de quelques semaines, petit à petit.

Source: ilétaitunepub.com

Publié dans marketing

Commenter cet article