Un brainstorming : Mon dieu la galère on va encore tous s’entretuer !

Publié le par Chef Benini

Mais non ! Pas du tout on a les astuces qu’il vous faut !

Avant tout il faut que vous imprimez : ENSEMBLE, Vous êtes forts ! Mieux vaut réfléchir à dix plutôt que seul dans son coin. Une journée laisse assez de temps pour faire décanter les idées.

Mais non rassurez vous ! Vous n’y passerez pas TOUTE la journée. Sauf, si vous n'écoutez pas nos 7 conseils !

1. Prendre The Speaker

Ses mensurations sont :

  • Energique : il doit alimenter le courant créatif régulièrement.

  • Musclé : c’est toujours plus agréable pour les yeux ! Faux ! Il doit surtout canaliser les débats, que vous ne soyez pas trop perché.
  • Bien Habillé : enfin c’est une métaphore … il doit dresser les limites de votre réflexion. Pas compris…

Ok j’ai un exemple : inventer un yogourt naturel qui attire les jeunes. l'objectif est posé. Les critères de réussite sont définit : doit séduire les jeunes. Contrairement à ce qu'on pense, nous sommes plus créatifs sous la contrainte plutôt qu'avec une liberté totale.

  • Synthétique : il doit retenir les meilleures idées.

2. Favoriser le MeltingCom’pote

1+1+1+1+1= 5 minimum et 3X5 = 15 maximum, en effet un brainstormer à deux n’a aucun intérêt. Vous devez rassembler un collectif varié ! Chauves, berchus, manchos, végétariens! Tout le monde peut venir l’important et de varié les caractères et spécialités de chacun afin d’obtenir une réflexion à 360°. Et RICHE surtout ! ENSEMBLE vous créez une valeur ajoutée considérable !

3. Départ en classe verte imminent !

Il est hors de question que vous restiez le popotins vissé sur votre chaise devant un bureau ! Les nouvelles idées émergent plus facilement lorsque l'on sort du cadre habituel. Allez brainstormer avec les poissons à Tahïti, en haut de l’Evrest ou même dans une piscine à boule, c’est à vous de voir mais libérer votre esprit de vos habitudes !

L'animateur doit amener des jouets pour aider les participants à régresser (ballons à gonfler, boîtes à bulles, baguette magique). Des objets sonores : boîte à meuhs pour interdire les critiques, clochette à vache pour donner le tempo. Des bonbons et des fruits de toutes les couleurs. Des magazines à découper, des objets en lien avec la recherche. Et bien sûr, un ordinateur, une clé USB et le synopsis de la journée en version papier.

4. Ambiance calfeutrée chaleureuse sortez les briquets vous allez nous emballer

L'animateur annonce l'objectif et le timing de la journée. Chaque participant se présente et lance une balle au participant suivant qui se présente à son tour. La présentation s'accompagne d'une réponse à une question insolite. ATTENTION : si un portable sonne, son propriétaire a un gage et il doit chanter une chanson.

5. La frénésie du Post-it ! Post-it ! Post-it !

Chaque participant note une idée par Post-it. Vive la profusion ! Puis, l'animateur demande à chacun de présenter ses idées : les autres participants peuvent rebondir ou donner des idées proches qu'ils ont écrites.

Dans cette phase de démarrage, il faut veiller à valoriser les participants et à ce que tous aient le même temps pour s'exprimer. Selon mes statistiques, 30 % des idées sont les semences des idées qui seront sélectionnées. Et 70 % relèvent de "fausses bonnes idées".

6. Place au jeux !

il existe plus de 120 techniques de créativité. Six d'entre elles peuvent être privilégiées par l'animateur : le meilleur par le pire, les connexions insolites, le personal coach, le copier/réinventer, la baguette magique et le "et si ...". Exemples : "On pourrait inviter DSK ?", ou "Et si Philippe Starck devait imaginer un yaourt ?"... Il faut choisir les méthodes qui conviennent à la personnalité des participants afin que tous puissent s'exprimer selon leurs points forts.

Brainstorming express ! En voiture !!!

Isabelle Izard et Nathalie Cahn ont conçu une méthode pour que chacun puisse réaliser au sein de son entreprise une courte session de brainstorming - de une à trois heures avec trois à six participants.

Pour que la dynamique créative fonctionne, les auteurs recommandent de respecter quatre règles du jeu baptisées "CQFD".

C comme censure : aucune idée ne doit être censurée ou auto-censurée.

Q comme quantité : il s'agit de produire beaucoup d'idées.

F comme fantaisie : l'originalité et la singularité sont recherchées.

D comme démultiplier : la dynamique créative se fait surtout par association d'idées en rebondissant sur les idées des autres.

7. Fini la rigolade il faut ranger sa chambre !

Le brainstorming s'est bien passé, la salle ressemble à une grotte de marsupilami. Des Post-it collés aux murs, des morceaux de magazines découpés, des feuilles de paperboard gribouillées... Les idées sont regroupées 3 groupes. Puis, les participants transforment les idées en solutions réalistes, détaillées et finalisées.

Enfin, ils votent afin de sélectionner les meilleures idées. Celles-ci sont affichées au mur ou sur un paperboard.

Le plus important reste les remerciements de l'animateur il doivent être chaleureux, histoire que les participants ne soient pas lésé de leur retour en enfance. Enfin, Il partage un verre avec l’ensemble des participants qui auront surement beaucoup parlé.

Sources : entreprise.lexpress.fr

Publié dans Tutos

Commenter cet article

Anastasia 04/12/2014 14:14

Le brainstorming parait moins prise de tête vu comme ça !
Super article :)

Noctis Lugdunum Team 06/11/2014 20:59

Ça va pas la tête Chef Benini !
On n'a toujours pas atteint les 1 000 non plus !

Noctis Lugdunum Team 06/11/2014 11:56

Salut, ça a l'air cool de faire des brainstormings avec vous !
On fait ça quand ?

Kiss l'équipe !

Chef Benini 06/11/2014 13:31

Quand vous voulez par contre c'est chez vous ! on ne joue pas à domicile avant d'avoir eu nos 1 000 uniques ;)